Bandeau Le grand Festival

Un nouveau souffle pour l’Abri des Pèlerins

0

Voilà maintenant un an que la Fondation de l’Ossuaire a confié à l’ADAPEI de la Meuse l’exploitation du restaurant l’Abri des Pèlerins, situé sur le parcours touristique de Douaumont. Cette association qui œuvre à l’intégration sociale de la personne en situation de handicap intellectuel et/ou psychique y a développé une cuisine traditionnelle à base de produits frais issus des circuits courts.

Après avoir servi d’abri aux ouvriers qui ont construit l’Ossuaire de Douamont inauguré en 1932, l’Abri des Pèlerins s’est transformé en bar où venaient se réchauffer les familles en quête de leurs proches morts ou disparus durant la guerre. Cette bâtisse véhicule par conséquent un symbole fort de solidarité et de soutien que la Fondation de l’Ossuaire a souhaité entretenir en en confiant la gestion à l’ADAPEI de la Meuse, qui œuvre notamment à l’insertion professionnelle d’une partie des 800 personnes en situation de handicap intellectuel et/ou psychique qu’elle accompagne.

Une passerelle vers l’autonomie professionnelle

C’est ainsi que ce grand restaurant à l’architecture atypique, divisé en deux salles de service et disposant d’une terrasse, emploie aujourd’hui cinq personnes en situation de handicap en plus des deux encadrants qui y travaillent sept jour sur sept. « Les salariés en situation d’handicap se chargent de l’accueil et du service, mais oeuvrent aussi en cuisine avec moi », explique Nicolas Pinot, chef de cuisine. Cette étape constitue pour les salariés en situation de handicap une passerelle entre le travail au sein des structures adaptées de l’ADAPEI de la Meuse et le travail en milieu ordinaire. Les salariés y évoluent dans des conditions de travail normales, mais disposent d’un encadrement assuré par les professionnels à la fois spécialisés en cuisine et en accompagnement de personnes en situation de handicap que sont Nicolas Pinot et Anne-Marie Jespas. « La restauration n’est pas un métier facile, mais ils se montrent très capables et les clients, qui ont bien compris l’intérêt de notre démarche, font preuve de bienveillance à leur égard », poursuit le chef.

Une cuisine de qualité accessible à tous

Lesquels clients se montrent à la fois enchantés par cette initiative, qu’ils soutiennent de tout cœur, et ravis par la qualité de la cuisine qui y est désormais servie. Si l’Abri des Pèlerins avait autrefois une image de restauration rapide, les choses ont bien changé depuis que Nicolas Pinot y officie comme chef de cuisine. Ce passionné met un point d’honneur à proposer une cuisine traditionnelle concoctée dans les règles de l’art à base de produits frais de saison issus des circuits courts. En plus des légumes en provenance des Jardins de Villers, structure qui fait également travailler des personnes en situation de handicap, Nicolas opère sa sélection chez des producteurs locaux, aussi bien pour les aliments qu’il cuisine que pour les boissons qui les accompagnent. Une qualité accessible au plus grand nombre, dans la mesure où les tarifs proposés sont très compétitifs. Avec l’ambition de faire vivre toute l’année ce restaurant situé sur un site touristique, en le destinant tout autant aux touristes de passage qu’aux Meusiens. Sans trop s’éloigner de Verdun, il offre un cadre unique, sur un lieu de mémoire chargé de valeurs, où se délecter de menus proposés à l’ardoise au gré des arrivages du moment, mais aussi où venir prendre un petit encas (crêpes, gaufres…) à tout heure de la journée.

ABRI DES PELERINS : 1 Place Monseigneur Ginisty, 55100 DOUAUMONT 06 70 92 93 97 – contact[@]labridespelerins.fr – www.labridespelerins.fr – De 9h à 19h tous les jours de la semaine – Fermé en janvier
Partager :

À propos de l'auteur

Directeur de publication Rédacteur, photographe et graphiste

Laisser un commentaire