Grand Festival de Verdun 2024

Tenir le cap de ses bonnes résolutions

0

Que vous ayez pris de bonnes résolutions pour attaquer la nouvelle année ou que vous souhaitiez intégrer des changements dans votre vie, il serait dommage de renoncer. « Celui qui n’avance pas chaque jour, recule chaque jour », disait un grand sage. Se fixer des objectifs et les poursuivre coûte que coûte reste le plus sûr moyen d’échapper au désenchantement – ce mal endémique qui menace nos sociétés – et s’épanouir dans la quête de soi le plus sûr moyen d’apporter de sa valeur au monde.

Bonnes résolutions changer de vieLes bonnes résolutions sont de plus en plus tournées en dérision. « Personne ne les tient », entend-on souvent répéter par les habituels contempteurs. Ils prennent un malin plaisir à saper toute initiative, trouvant dans les échecs des autres de bonnes raisons de ne pas se donner cette peine. S’il est vrai que nous ne devrions pas attendre le début d’une nouvelle année pour chercher à évoluer en tant qu’individu, cette impulsion des bonnes résolutions peut toutefois être un prétexte pour se lancer. Alors c’est parti, retroussons-nous les manches et montrons aux défaitistes de la première heure que nous sommes capables de transcender les petites lâchetés du quotidien qui nous empêchent de nous élever.

La force des (mauvaises) habitudes

RouteIl convient pour cela de commencer par s’interroger sur ce qui fait que les bonnes résolutions sont si difficiles à tenir, et que, plus généralement, quel que soit le moment où une personne cherche à opérer une transformation profonde dans sa vie, elle finit le plus souvent par renoncer.
« Le découragement ! », répondrez-vous sans hésitation, et vous aurez raison. Mais pourquoi se décourage-t-on ?
La principale raison tient au manque de patience qui pousse l’ambitieux à viser le court terme.
Or, mettre en place de nouvelles habitudes réclame une transformation profonde de ses croyances, ce qui s’avère un processus long, réclamant patience et persévérance.
Persévérance dans la mesure où des actions au quotidien sont indispensables. C’est en modifiant votre manière d’agir que vous transformerez votre vision du monde et les croyances qui s’y rattachent. Sans actions, pas de résultats. Sans résultat, plus de motivation. Et la boucle aura rapidement tourné court.

Le remède contre le découragement

Femme-VitroireVouloir changer trop vite trop de choses, mène inexorablement au découragement et à l’abandon. C’est pourquoi il est nécessaire pour déplacer la montagne de nos habitudes de la subdiviser en petites pierres, plus faciles à transporter. De petites actions à mettre en place sur des périodes données constituent un moyen bien plus sûr pour avancer vers ses objectifs sans perdre courage. Il est également préférable de s’accorder un peu de souplesse et de tolérance (mais pas de laxisme). Si vous avez échoué un jour, ne baissez pas les bras. A l’image d’un sportif qui ne peut progresser qu’en se confrontant à des joueurs plus forts que lui et en subissant des échecs, vous connaîtrez immanquablement des déconvenues. Mais ce qui fait la différence entre ceux qui abandonnent et les autres, c’est ce petit muscle que le langage courant appelle la volonté. Et comme tout muscle, il se travaille. Comme tout muscle, il ne donne pas tous les jours le meilleur, mais se renforce avec l’entraînement dans la victoire et plus encore dans la difficulté. Si bien que chaque tentative, même infructueuse, est une progression, pour peu qu’elle ne soit pas suivie d’un total abandon. Si l’on en croit certaines étude de psychologie cognitive, une nouvelle routine réclamerait entre 25 et 66 jours avant d’accéder au rang d’habitude. Alors gardez ce cap des 66 jours en tête, un peu comme une ligne d’arrivée à franchir.

L’effet cumulé, changer des petits riens pour tout changer

Pour maximiser ses chances de réussite dans la poursuite de ses objectifs, Darren Hardy suggère la mise en place d’une méthode qu’il appelle l’Effet Cumulé. Selon cette méthode, le succès n’est pas le fruit d’un changement soudain et radical, mais celui de l’accumulation de petits choix intelligents et judicieux, mis en pratique au quotidien avec persévérance. Si l’on prend l’exemple d’une personne cherchant à perdre du poids, cela se traduit par la mise en place de petites habitudes alimentaires plus saines et de petits exercices physiques au quotidien (ne serait-ce que de la marche) qui sur la longueur auront bien plus de chance de succès qu’un régime trop stricte dont on sait qu’il ne tiendra pas ses promesses dans plus de 95% des cas.

Se fixer des objectifs précis

Perso-3D-puzzleMonter dans un taxi et donner une dizaine de destinations au chauffeur n’est pas le plus sûr moyen d’arriver à bon port, de même que pousser la porte d’un restaurant et s’écrier « j’ai faim », n’est pas le meilleur moyen de se faire servir ce qui vous fera plaisir. En matière d’objectifs, il convient d’être précis. Définir des objectifs clairs et quantifiables est un prérequis indispensable. Des objectifs flous ou trop abstraits ne feront qu’encombrer inutilement votre esprit en embrouillant les mécanismes inconscients qui travaillent à leur réalisation. Vos objectifs doivent être formulés de façons positive, tangible et concrète. « J’aimerais savoir jouer du piano » n’est pas un objectif clairement défini. « Je saurai jouer Imagine de John Lenon et Lettre à Elise de Beethoven au piano avant la fin de l’année », est un objectif clairement déterminé.

Etablir un plan d’action

Tout commence par l’établissement d’un plan d’action. Selon l’objectif que vous poursuivez, commencez par lister tout ce qui vous empêche de l’atteindre. Si nous reprenons l’exemple du régime, listez sur une feuille tous les écarts alimentaires que vous commettez régulièrement, de façon minutieuse et sans jugement. Choisissez-en quelques-unes à éliminer ou dont vous pouvez réduire les quantités. Ce qui vous paraîtra dans un premier temps être une privation, une fois passé au rang d’habitude, vous demandera beaucoup moins d’efforts. A tel point que vous pourrez envisager de revoir votre plan alimentaire pour procéder à de nouvelles restrictions.

Changer votre environnement

Résolutions changer de viePour changer ses habitudes ou son style de vie, il convient aussi de changer l’environnement auquel ces anciennes habitudes sont rattachées. De même qu’un ancien alcoolique ou un ancien fumeur auront tout intérêt à éviter les bars ou les endroits où ils avaient pour habitude de se livrer à leur vice, celui qui entreprend un changement de régime alimentaire (que ce soit pour perdre du poids, faire plus attention à la qualité de ses aliments ou devenir Vegan) devra repenser les lieux où il se rend pour faire ses courses ainsi que l’organisation de ses stocks pour limiter au maximum les tentations. « Si tu ne veux pas glisser, évite d’aller là où ca glisse », répètent souvent les alcooliques anonymes (puisque je vous dis que je ne les ai jamais fréquentés:)). Il vous sera en effet beaucoup plus difficile de vous jeter sur une tablette de chocolat pendant un court passage à vide si cela nécessite de vous habiller et de prendre la voiture pour vous rendre au supermarché le plus proche que si vous en avez tout un stock dans vos réserves. De même, si vous considérez que la TV est un obstacle à la poursuite de vos objectifs, pourquoi ne pas la déménager dans une pièce autre que votre salon afin d’être moins tenté de la regarder et de limiter sa consommation ?
Pour changer, il faut changer son environnement. Ce qui ne nécessite pas nécessairement de partir à l’autre bout du monde. Si cela peut vous aider, vous êtes également libres de réaménager votre intérieur, ne serait-ce qu’en changeant les meubles de place. Quelques toiles ou bibelots (zen par exemple) qui vous rappelleront régulièrement à vos nouveaux objectifs seront les bienvenus.

Petite astuce pour rester motivé

Un bon moyen de vous donner du courage peut consister à noter à côté de chacune de vos mauvaises habitudes les coûts induits. Elles correspondent aux sommes que vous allez ainsi économiser. Un budget que vous pourrez – pour vous encourager – allouer à des choses qui vous font réellement plaisir : massage, restaurant, offrir des cadeaux aux gens que vous aimez, organiser des soirées avec vos amis… Le fumeur impénitent pouvant aller jusqu’à s’offrir une croisière avec l’argent économisé sur une année.

Le travail sur soi doit devenir une source de satisfaction en soi

YogaAttachez-vous à suivre votre plan sans passer vos journées à contempler votre reflet dans le miroir à la recherche d’une silhouette métamorphosée. Poursuivez vaillamment et les résultats apparaîtront tôt ou tard. On trouve sur internet de nombreux témoignages de personnes qui souffraient d’un très fort embonpoint, devenues athlétiques et dynamiques. Ca ne s’est pas fait du jour au lendemain. Elles ont le plus souvent commencé par des marches, de plus en plus longues. Si elles avaient tenté de but en blanc de s’attaquer à l’ascension d’une montagne, s’imaginant obtenir un corps de star hollywoodienne en quelques heures, il y a fort à parier qu’elles auraient été rapidement découragées. Il faut que la poursuite de ses objectifs devienne une source de satisfaction en soi. Se sentir fier d’avoir tenu un jour de plus. Quand il devient plus facile d’appliquer votre nouvelle habitude que de la contourner, le plus dur sera derrière vous.

Perso-3D-Elevation

De l’art de bien s’entourer

Votre entourage contribue aussi à faire de vous qui vous êtes. Vos amis, votre famille et vos collègues partagent le plus souvent les mêmes croyances limitantes que vous et peuvent par conséquent devenir un frein à votre enrichissement personnel. Sans aller jusqu’à vous couper de vos relations actuelles, il vous faut trouver de nouvelles fréquentations partageant vos objectifs ou les ayant atteints pour vous motiver et vous booster. Des gens qui vous tirent vers le haut plutôt que vers le bas. Evitez les personnes trop négatives qui passent leur temps à répandre leur venin. Préférez leur des amis enthousiastes qui comme vous poursuivent des objectifs sans perdre leur temps à critiquer les initiatives des autres. Ils seront un moteur précieux à ne pas négliger.

Il y a toujours matière à avancer

ApprendreLa perte de poids est un exemple parmi d’autres, l’une des « ambitions » les plus couramment partagées par les français. Nous l’avons choisi comme exemple car elle parle à (presque) tout le monde. Mais bien d’autres objectifs peuvent être poursuivis de la même façon. Apprendre enfin à parler Anglais en commençant par s’imposer quelques minutes de lecture dans la langue de Shakespeare chaque jour (pendant la pause déjeuner par exemple), sans s’attaquer d’emblée à des ouvrages ardus, mais en commençant par des bandes dessinées ou des livres pour enfants si nécessaire, développer de nouvelles compétences professionnelles afin de pouvoir évoluer dans sa carrière ou briguer un nouvel emploi (plutôt que de s’affaler devant la télé et passer son temps à se plaindre que rien ne change), apprendre à jouer d’un instrument… sont quelques exemples parmi beaucoup d’autres. Il ne tient qu’à vous de devenir une meilleure version de vous, de développer vos super pouvoirs. Tout commence ici et maintenant.

Partager :

À propos de l'auteur

Directeur de publication Rédacteur, photographe et graphiste

Laisser un commentaire