Grand Festival de Verdun 2024

L’Ouvrage de la Falouse accueille ses premiers prisonniers allemands

0

L’ouvrage de la Falouse s’enrichit d’année en année. Après l’intégration d’un surprenant dispositif de sonorisation l’an dernier, ses galeries accueillent cette saison deux nouveaux mannequins en résine et deux reproductions de bornes commémoratives.

Les 30 mannequins occupant les galeries de l’Ouvrage de la Falouse incarnaient jusque là tous des soldats Français vacant à diverses occupations pour occuper leur temps de convalescence ou de repos à l’arrière du front. Les deux derniers arrivés apportent donc une réelle nouveauté dans la mesure où ils représentent des prisonniers de guerre allemands. Toujours avec l’ambition de reproduire le plus fidèlement possible la vie au sein de ce lieu de repli historique durant le premier conflit mondial, les prisonniers allemands ont été affectés aux rôles qui étaient les leurs, à savoir creuser des tranchées et éplucher les patates.

Une immersion renforcée

« Le dispositif de sonorisation que nous avons fait installer l’an dernier rencontre un immense succès », rapporte Frédéric Radet, maître des lieux et guide touristique. « Les visiteurs trouvent que cela change radicalement l’ambiance. » Il est vrai que silencieux jusqu’à l’été dernier, l’ouvrage de la Falouse bénéficie depuis lors d’une vraie mise en ambiance. Les soldats ont retrouvé la parole et s’entretiennent entre eux ou au téléphone, tandis que résonne à l’horizon des bombardements incessants, se faisant toujours plus menaçants.

Une nouvelle salle d’exposition

Autre nouveauté de cette année, la salle d’exposition a été totalement transformée pour accueillir deux bornes commémoratives, dont celle de la Voie Sacrée, et une exposition d’affiches et de photos. « Nous ne prenons jamais le temps de nous arrêter devant ces bornes installées le long des routes de Meuse. Ces reproductions, fidèles aux couleurs d’origine, laissent le temps d’apprécier la qualité du travail réalisé », souligne Frédéric.
A l’extérieur de l’ouvrage, les cantonnements ont quant à eux fait l’objet d’un réaménagement complet, de sorte à pouvoir accueillir des groupes le temps d’une pause repas.

Tarifs : Adultes : 5,50€
Enfants (à partir de 10 ans) : 2,50€

Ouvrage de la Falouse : Lieu-dit le « Plat d’Houillon » – Entre Belleray et Dugny/Meuse – Frédéric Radet : 06 83 27 13 34
Partager :

À propos de l'auteur

Directeur de publication Rédacteur, photographe et graphiste

Laisser un commentaire