Bandeau Le grand Festival

L’interview vérité : 10 questions à Joanna Leturc, responsable magasin de la boulangerie de Bras

0

Joanna Leturc nous livre ici la recette qui selon elle a permis à son enseigne de prospérer durant 4 ans et de se relever rapidement après la période du confinement.

1 Meuz’Info : Bonjour Joanna, quel est votre parcours ?

Je suis originaire de Wroclaw, en Pologne. Je suis arrivée en France en 1994 pour effectuer un stage dans le cadre de mes études d’agriculture. J’y ai rencontré mon mari avec qui je suis resté 20 ans. Durant cette période, je tenais mon propre élevage de volailles. Lorsque les aléas de la vie m’ont amené à me séparer, je me suis retrouvée sans travail. Tout était à reconstruire.

2 Comment en êtes-vous arrivée à travailler pour une boulangerie ?

En 2016, d’abord pour un remplacement au pied levé, pendant les fêtes de Noël. Je n’avais ni diplôme ni formation, mais on m’a donné ma chance. Comme mon travail a apporté satisfaction et qu’on m’estimait capable de progresser rapidement, on a tenu à me garder dans l’équipe.

3 Quelle évolution avez-vous connue à la boulangerie de Bras ?

J’ai travaillé sur différents postes et gravi assez rapidement l’échelle des responsabilités, et aujourd’hui, je suis cadre. Directement au contact des clients, j’analyse leurs besoins pour adapter notre offre en travaillant en étroite collaboration avec les boulangers et pâtissiers. Je forme aussi les nouvelles vendeuses. Ce travail me plonge dans le relationnel et l’humain au quotidien et j’adore cela.

4 Quatre ans après l’ouverture de la boulangerie de Bras quel est votre bilan ?

La boulangerie de Bras a dépassé l’objectif initial. Elle est devenue un marqueur de qualité aussi bien pour Bras-sur-Meuse que pour tout le bassin de vie verdunois.

5 La crise du COVID 19 n’a-t-elle pas affecté sa progression ?

La crise a provoqué une baisse de 40 % de la fréquentation, ce qui est considérable. Mais nos fidèles clients sont tous revenus dès qu’ils ont pu. Ils sont même aujourd’hui encore plus nombreux.

6 Comment ca, plus nombreux ?

Il semblerait bien que le COVID 19 ait modifié les critères d’achat des consommateurs. Ils s’orientent aujourd’hui de préférence vers des produits artisanaux de grande qualité.

7 Quel est selon vous le secret de cette réussite ?

D’être avant tout une boulangerie de qualité. Ce qui signifie que l’on fabrique du pain, du vrai pain, sans recourir à des pâtons qui viennent d’on ne sait où, comme cela se voit de plus en plus souvent. Mais aussi de fabriquer tous les produits que l’on vend, et de ne vendre que des produits d’une fraîcheur absolue. Et ce n’est pas tout ! Il y a également notre obsession pour le respect absolu du client, qui est à nos yeux l’acteur le plus important de la boulangerie.

8 Vous parlez de ne vendre que des produits frais, mais il vous reste forcément des produits certains soirs, qu’en faites-vous ?

On les donne à des associations et des personnes dans le besoin, pour éviter autant que possible d’avoir à les jeter.

9 Y a t il autre chose qui fait de vous une boulangerie différente ?

Eh bien, les liens étroits entre tous les gens qui s’impliquent dans la réussite de notre projet, de la direction à l’apprenti, sans aucun rapport de force et avec une exigence toujours bienveillante.

10 Avez-vous des projets pour la suite ?

Oui, plein d’idées de produits. Que l’on pourra proposer à nos clients dès qu’on aura trouvé le moyen d’écarter nos murs aujourd’hui trop petits.

Le Boulanger de Bras – Page Facebook du Boulanger de Bras
Partager :

À propos de l'auteur

Directeur de publication Rédacteur, photographe et graphiste

Laisser un commentaire