Bandeau Le grand Festival

La Meuse à Vélo, avec Laurent Parisot

0

En fervent ambassadeur du territoire qu’il est, Laurent Parisot s’est lancé dans une campagne de promotion du Sud meusien et des côtes de Meuse assez inédite : valoriser la beauté de notre cadre de vie à travers deux étapes de vélo dont les vidéos seront diffusées sur les réseaux sociaux les vendredis du tour de France, du 25 juin au 18 juillet.

Si Laurent Parisot se fait depuis maintenant 12 ans un devoir de promouvoir la beauté de notre département dans le cadre de son agence immobilière Velaine Immo, c’est parce qu’en cycliste passionné il en connaît bien les recoins et la richesse. « Le cadre de vie en Meuse est idyllique, mais tout le monde ne le sait pas encore », s’amuse le dirigeant.

Si on a pu s’émerveiller de la beauté des paysages meusiens lors du tour de France de 2019, celui de cette année n’y passera malheureusement pas. Une occasion manquée pour promouvoir l’attractivité de notre département à l’heure de la ruée vers la ruralité ? C’était sans compter sur la ténacité du grimpeur des côtes de Meuse, qui a décidé d’organiser ses propres étapes pour donner à voir aux amoureux de beaux paysages verdoyants des vues aériennes surprenantes. Et pas des moindres, puisque Laurent a imaginé ses deux étapes autour de monuments prestigieux et de paysages bucoliques.

2 étapes pour valoriser le patrimoine du Sud Meusien et des côtes de Meuse

La première étape de ce périple démarrera de l’agence de Saint-Mihiel. Après un passage devant la Bibliothèque locale, Laurent se dirigera vers Montsec et son monument Américain. Il reprendra ensuite la route pour le château d’Hattonchâtel, ville où il recueillera aussi un témoignage au Bistrot Brocante de l’Air du Moulin, mieux connu sous le nom de «Chez Patrick» pour sa spécialité à base de vin et gingembre baptisée l’hypocrace. Laurent sera ensuite accueilli à l’hôtel / restaurant de la Maison Drapier (à Heudicourt-sous-les-côtes), pour un ravitaillement à base de soufflé glacé à la mirabelle, sans oublier le passage au Lac de Madine.

La deuxième étape partira de Commercy

pour s’acheminer vers le château Stanislas. Laurent commencera cette seconde étape par quelques tours de Vélodrome, où il est d’ailleurs licencié, avant de partir à la rencontre de son ami trufficulteur Philippe, à Boncourt sur Meuse. Il longera ensuite la Meuse en direction des bois d’Ailly, pour aller se recueillir sur la Tranchée de la soif, en vous proposant au passage un joli panorama. Avant de redescendre vers Saint-Mihiel en vue de boucler cette première édition de la Meuse à Vélo, qui pourrait constituer le début d’une nouvelle aventure pour cet entrepreneur toujours prompt à relever des défis.

«Le bon moment pour promouvoir notre territoire»

« De plus en plus d’habitants des grandes villes ressentent l’envie de venir s’installer dans des contrés plus vertes. Avec la crise sanitaire et la démocratisation du télétravail, je pense qu’il serait dommage de manquer l’occasion de promouvoir notre territoire. Nous espérons que ce coup de com trouvera un écho au-delà de notre département. L’idée étant toujours de vendre notre qualité de vie », explique celui qui avec son équipe de Velaine Immo est de plus en plus sollicité pour vendre des maisons meusiennes à des personnes venues du limitrophe et au-delà. Cette qualité de vie, Laurent la connaît bien pour sillonner le département de long en large depuis de nombreuses années, à vélo comme pour visiter ou faire visiter des biens immobiliers. Un spectacle dont il ne se lasse pas. Et vous ?

Suivez toutes les étapes sur la page Facebook de Velaine Immo : AgenceVelaineImmo
Partager :

À propos de l'auteur

Directeur de publication Rédacteur, photographe et graphiste

Laisser un commentaire