Grand Festival de Verdun 2024

Ce que le sport fait au moral

0

De nombreuses études menées ces dernières années ont démontré à quel point les effets bénéfiques du sport sont nombreux. En plus de permettre de maîtriser son poids, le sport accroît la libido, améliore le sommeil, réduit la tension artérielle, renforce le système immunitaire, protège contre les maladies cardiaques et même contre certains cancers. Ses bienfaits sont également nombreux dans le domaine de la psychologie où il se montre plus efficace pour lutter contre l’angoisse et la dépression que les neuroleptiques.

Si nos modes de vie ont rapidement évolué vers une plus grande sédentarité, notre biologie se transforme pour sa part à un rythme infiniment plus lent. Nos organismes ont été conçus pour chasser, cueillir, récolter, et à l’image du moteur d’une voiture qui s’encrasse à trop peu rouler, peuvent souffrir d’un manque d’activité physique. Une souffrance qui se traduit par un système immunitaire moins performant et une défaillance du système nerveux engendrant des troubles émotionnels tels que l’angoisse ou la dépression. Sans compter que cet encrassement est accentué par une alimentation souvent bien trop riche en graisses et sucre.

Ce qui explique pourquoi des études menées dans les départements de psychologie de nombreuses universités ces dernières années ont apporté un nombre considérable de preuves des effets bénéfiques du sport sur le bien-être, l’humeur et plus globalement la santé physique et mentale. Si sa pratique engendre nécessairement une fatigue physique, elle insuffle aux personnes qui s’y « remettent » un regain d’énergie après seulement quelques semaines de pratique.

Un antidépresseur naturel

Sport-moral02Des études comparatives ont démontré que le sport est aussi efficace que le Zoloft (antidépresseur à l’efficacité reconnue) pour soigner la dépression. Au bout de 4 mois, les résultats observés sur deux groupes témoins – l’un traité avec du Zoloft, l’autre soumis à des séances de sport régulières – sont identiques. Plus impressionnant encore, si au bout d’un an les sujets traités avec le Zoloft étaient un tiers a avoir connu une rechute, ceux qui ont choisi de lutter contre leur pathologie par la pratique régulière du jogging étaient 92% a en avoir conservé tous les bénéfices.

Des effets sur notre bien-être à tous

Mais il n’est pas indispensable de souffrir de dépression ou de troubles anxieux pour bénéficier des effets positifs du sport sur notre santé et notre bien-être. En plus de prévenir contre la dépression (les sportifs sont aussi beaucoup moins nombreux à en être victimes), le sport provoque un état de flux très agréable et bénéfique (dite extase du joggeur) en agissant sur les endorphines, un peu à la manière de l’opium. Sauf que contrairement à l’opium, au lieu de désensibiliser les récepteurs, il en augmenterait même la sensibilité, permettant ainsi aux sportifs réguliers de tirer davantage profit des petits plaisirs de la vie.

La régularité, plus importante que l’intensité

Sport-moral03Inutile pour cela de s’y adonner avec acharnement trois heures de suite. Plus que l’intensité, c’est la régularité qui apporte les meilleurs résultats. L’état de flux est perceptible dès 20 minutes d’effort, mais pour maintenir ses effets bénéfiques il est conseillé de se livrer à au moins trois séances par semaine. Et pas nécessairement à un rythme endiablé, « l’extase du joggeur », qui est aussi celle que connaissent les autres sportifs, se manifeste dès lors que l’on se maintient dans la limite de nos capacités. Et pas plus. Des effets bénéfiques ayant également été observés sur des séniors pratiquant au moins trois fois par semaine la marche sportive pendant 30 minutes. L’exercice collectif donnerait des résultats encore meilleurs du fait de l’émulation qu’il produit.

J’imagine qu’avant la lecture de cet article vous aviez déjà peu de doutes sur la nécessité d’intégrer le sport à votre vie. Mais savoir n’est pas suffisant pour mettre en pratique. Il faut maintenant convertir la connaissance en action concrète. C’est pourquoi le prochain article de cette série vous fournira quelques astuces, elles aussi basées sur des démonstrations scientifiques, pour intégrer de façon durable le sport à vos habitudes de vie.

Partager :

À propos de l'auteur

Directeur de publication Rédacteur, photographe et graphiste

Laisser un commentaire